shadow

Trouver un emploi valorisant n’est pas du tout évident. Surtout dans un marché de travail qui devient de plus en plus exigeant, écartant les plus faibles et les vulnérables. En France, des dispositifs ont été mis en place pour favoriser l’insertion professionnelle. Ils visent à encourager ceux qui ont été absents du marché du travail à reprendre leur vie active en main et à suivre une formation professionnelle pour une insertion active. FONGECIF ou Fonds de Gestion des Congés Individuels de Formation fait partie de ces structures.

Qu’est-ce que l’insertion professionnelle ?

En général, une insertion est un programme de formation qui consiste à prendre en charge les personnes exclues socialement, professionnellement et économiquement de la société. Ces personnes, (souvent des chômeurs de longue durée ou des personnes handicapées), sont vivement encouragées à prendre en main leur avenir professionnel. Le plan de formation encourage également le développement personnel de chaque individu.

Le parcours de formation lors d’une insertion vise à acquérir un niveau de qualification professionnelle adapté. Il est assuré par un organisme de conseil en évolution professionnelle.

Le salarié peut bénéficier d’une formation d’insertion et obtenir une aide au poste. Cette aide prend en charge le financement de la formation. Elle permet au salarié de combler des lacunes dans sa formation initiale et de recourir au CDD Insertion (Contrat à Durée Déterminée Insertion), sous certaines conditions.

En France, il y a également l’IAE ou l’Insertion par Activité Economique. Elle fonctionne selon 4 types de conventionnement : via une entreprise d’Insertion, une entreprise de Travail Temporaire d’Insertion (BTP), un Atelier et Chantier d’Insertion et des Associations Intermédiaires.

Qu’est-ce que le FONGECIF ?

Le FONGECIF fait partie de l’Organisme Paritaire au titre du Congé Individuel de Formation (OPACIF). Il vise à gérer et à financer la formation proposée par divers dispositifs. Il assure également les certifications de VAE ou Validation des Acquis par Expérience. Pour en savoir plus sur le Fongecif https://www.cmim.fr/fongecif-et-fonctionnement-du-compte-personnel-de-formation-cpf/ et en bénéficier, vous pouvez visiter ce site.

Les Fongecif sont dispersés par région et on les différencie en incluant le nom de ces régions dans leur appellation : Fongecif Bretagne, Fongecif Nord-Pas-de-Calais, Fongecif Centre-Loire, Fongecif Auvergne, Fongecif Ile-de-France, etc.

Ce sont des organismes paritaires interprofessionnels. Ils servent de guide d’orientation et de conseils pour tous ceux qui ont entamé une démarche pour l’amélioration de leur situation professionnelle. Les Fongecif aident les salariés à concrétiser leurs projets de formation. Que ce soit pour changer de métier et d’activité professionnelle, ou pour combler les lacunes.

 

Qui peut suivre une formation au Fongecif ?

Pour bénéficier de cette formation qui pourrait faire décoller une carrière ou obtenir un emploi stable, les salariés doivent déposer un dossier de demande de financement. Ce dossier Fongecif sera examiné avec les commissions paritaires composées des représentants des salariés et des dirigeants. Ce sont ces commissions qui vont valider le financement.

Dans une entreprise, tout salarié ayant travaillé plus de deux ans ou ayant complété 3 années dans des entreprises artisanales peut suivre une formation financée par le Fongecif. Les prioritaires sont les demandeurs d’emploi :

  • Ayant plus de 40 ans
  • En reconversion professionnelle
  • Ayant peu ou pas de formation

Il est important de mentionner que les règles de priorité sont mises à jour chaque année.

L’employé doit contacter l’organisme paritaire auquel son entreprise actuelle a réalisé les versements obligatoires. Puis, il doit s’entretenir avec un conseiller de l’organisme afin d’évaluer ses aptitudes et établir ses bilans de compétences. Cette démarche est indispensable afin de déterminer un parcours professionnel correspondant à sa capacité et à son aspiration. Il faut que le projet soit également cohérent.

Avant le début de la formation, le demandeur doit informer son employeur de son CIF ou Congé Individuel de Formation. La formation des salariés se déroule en dehors du temps de travail. Et la durée de la formation est d’au moins 120 heures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *