shadow

La création d’un réseau de sites est une tactique marketing qui a fait ses preuves. Aujourd’hui pourtant, on s’interroge si c’est une stratégie dépassée et on se pose automatiquement la question sur son devenir.

Définition du réseau de sites

PBN est un acronyme anglais qui se développe en « Private Blog Network » ou réseau de blogs privés. Le procédé est simple : faire en sorte d’avoir le maximum de blogs avec des blacklinks qui pointent vers un site à exploiter. Le but est bien sûr de faire grimper le site en question en tête des résultats sur les moteurs de recherche. Ce site est désigné comme étant le « money site » ou celui qui rapporte des sous.

Pourquoi désigne-t-on cette pratique comme étant du blackhat SEO ?

Google désigne ceux qui respectent scrupuleusement ses règlements par le terme « white hat ». Par opposé donc, il y a les black hat. Comme cette technique marketing déjoue les règles imposées par le géant, elle est perçue comme une forme de tricherie d’où son appellation.

Les avantages tirés du BPN

La création de réseaux de sites ou pbn est non sans conséquence positive. Tout d’abord, les résultats de tardent pas pour se faire voir. Votre référencement se fera boosté très rapidement. Vous pourrez assister à une remontée spectaculaire dans les pages de recherche. Cette technique profite donc à ceux qui ont du mal à se faire un nom sur Internet.

Les limites du réseau de sites

Comme cette stratégie n’est pas approuvée par Google, il faut donc déjà s’attendre à une traque minutieuse de leur part. Il faut donc en permanence s’appliquer à bien dissimuler son identité vis-à-vis de Google. Restez donc évasif concernant certaines données : Who is, IP, type de serveurs, etc.

Avec l’utilisation du réseau de site, la popularité de votre site web sera certes fulgurante, mais sa pérennité n’est pas assurée sur le long terme. Cela toujours à cause de la chasse que Google effectue sur les black hat.

Techniques pour faire durer un réseau de site

Vous devez, dès la construction de votre money site, éviter la récurrence afin de ne pas être identifié par Google. Faites également en sorte de donner de la vie à tous les sites que vous créez afin de ne pas éveiller les soupçons de Google. Le mieux est de réussir à amener une petite communauté à vous suivre pour de vrai.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *